Utilisez le stress en votre faveur

  • Par silgoweb
  • Le 08/04/2015
  • 1 commentaire

Le stress, en petites quantités, peut améliorer votre santé et réduire le vieillissement. Comment ? Voyons en quatre points les conseils pour utiliser le stress à votre avantage !

Utiliser le stress en sa faveur

« Arrête de stresser » : vous entendez souvent cette phrase ? C’est un fait : le stress a une (très) mauvaise réputation. On nous dit toujours qu’il est nuisible à la santé. Le stress est souvent associé à la montée (ou la perte) de poids, aux AVC et maladies chroniques telles que le cancer et le diabète. Mais certaines études, comme celle publiée par Kirstin Aschbacher, professeur de psychiatrie à l'Université de Californie, affirme que de courtes périodes de stress peuvent être bénéfiques pour la santé, avec même des effets anti-âge !

Dr. Jacob Teitelbaum, auteur de « Real Cause, Real Cure », qui a étudié les effets du stress sur le système immunitaire, a fait valoir que le stress en petites quantités peut améliorer la fonction cognitive (langage, perception, mouvements, décisions, raisonnement, mémoire, etc.) et la santé générale.

Suivez ces conseils pour utiliser le stress à votre avantage :

1. Identifier le genre de stress que vous rencontrez

Si vous êtes un fan d'adrénaline et que vous faites un saut en parachute ou tout autre saut vertigineux, vous ne pourrez pas vous empêcher de ressentir un certain stress, mais à la fois aussi une certaine excitation. Les sentiments d'anxiété provoquent par excès d'énergie une réponse qui libère des hormones appelées cortisol et adrénaline. Pour déterminer si votre stress est malsain, le docteur Teitelbaum vous recommande de prendre un moment pour examiner votre corps et analyser si le sentiment général est bon ou mauvais.

« Certaines personnes travaillent mieux quand l'échéance approche. Pour eux, c’est peut-être le seul moment où ils arrivent à travailler avec une efficacité de 100%. Pour d'autres, c’est le seul moment où ils ne peuvent pas travailler efficacement », dit Teitelbaum. Si vous êtes un de ceux qui se reconnaissent dans la seconde description, l'expert recommande de déléguer des tâches et les planifier à l'avance pour réduire le stress lorsque la deadline approche.

2. Augmentez la puissance de votre cerveau avec de l'adrénaline

Lorsque le corps sent le stress arriver, il libère diverses hormones comme l'adrénaline. Saviez-vous qu'elle peut apporter des bénéfices sur la santé du cerveau ? Comme une tasse de café peut vous donner une poussée d’énergie temporelle, l'adrénaline augmente la vigilance, ce qui peut améliorer la mémoire et le fonctionnement cognitif. « L’adrénaline vous rend plus intelligent au cours de la période de stress », dit Teitelbaum.

3. Améliorez la fonction immunitaire du corps grâce au stress à court terme

Certaines situations, comme parler en public, provoquent un stress de courte durée (une à deux heures). L’étude d’Aschbacher mesure les dommages liés au stress dans les cellules et dit que de petites quantités de stress réduisent les dommages de l'ADN et de l'ARN. Lorsqu’il est soumis à un peu de stress, un message du cerveau est transmis à votre corps pour qu’il augmente le volume de certains de ses antioxydants, afin qu’il soit plus efficace dans la défense contre les radicaux libres (molécules responsables du vieillissement, des lésions tissulaires et certaines maladies).

Ce stress à court terme peut même conduire à une amélioration de l'immunité. Lorsque le corps est soumis à un stress, il libère une hormone appelée cortisol, qui, selon Taitelbaum « peut améliorer la fonction immunitaire lorsqu'il est libéré en petites quantités ». Cependant, un excès de cortisol peut réprimer la fonction immunitaire, ce qui explique pourquoi les individus avec un stress chronique tombent souvent malades.

4. Permettez la récupération

Vous êtes trop stressé ? Apprenez alors à relâcher votre stress, notamment en faisant de l’exercice et en dormant au moins 8 heures par nuit. Plus vous êtes allé « dans le rouge », plus la phase de récupération sera longue. Mais ce n’est pas peine perdue ! Si vous êtes dans cette situation, dites-vous que vous n’êtes pas le ou la seule ! Plus d’un adulte sur deux ne récupère pas assez après une phase de stress.

Mais attention à ne pas en faire trop non plus ! Trop d'exercice peut entraîner des muscles endoloris et vous vous sentirez fatigué.

Sachez que les systèmes de stress sont faits pour faire face avec plus de réactivité à des situations occasionnelles, pas des marathons quotidiens. Par conséquent, il est important qu’au long la journée il y ait des moments où vous pouvez vous reposer et vous recharger d’énergie !

BONUS

Vous avez un chat ou comptez en avoir un bientôt ? Eh bien bonne nouvelle : les chats permettent de réduire le stress ! Selon une étude faites à l’université du Minnesota Stroke Center (aux Etats-Unis), le ronronnement des chats n’est pas seulement bon pour eux, mais ça l’est aussi pour les propriétaires de ces animaux. Cette étude menée sur les propriétaires de chats a montré qu’ils étaient 40 % moins susceptibles d'avoir des AVC par rapport à ceux qui n’avaient pas de chats. En effet, le ronronnement du chat (avec des vibrations allant de 20 à 140 Hertz) permet de soulager le stress et diminuer la pression artérielle.

Une excuse de plus pour caresser un chat tout mignon ;) !

Chaton

par
Note : 4,75/5 - basée sur 8 avis

Vie quotidienne Stress

  • 8 votes. Moyenne 4.75 sur 5.

Commentaires

  • Michel
    • 1. Michel Le 15/05/2015
    Très bon article !